Vous êtes ici : Accueil > Présentation > TENUE UNIFORMISEE
Par : Direction
Publié : 11 juin 2015

TENUE UNIFORMISEE

En 2013, le réseau des cinq écoles primaires catholiques de Nouméa (Sacré-Cœur, Anne - Marie Javouhey, Saint - Joseph de Cluny, Bon Pasteur et saint - Jean Baptiste) réfléchit sur cet objet, ses avantages et ses limites.
Après nous être appuyés sur différentes expériences vécues, ailleurs et en Nouvelle - Calédonie notamment, nous nous intéressons aux différentes opinions de parents d’élèves, d’élèves, de personnel éducatif. L’analyse fait apparaître plusieurs avantages, en voici quelques - uns...

Le port de l’uniforme pourrait :
- Prévenir les conflits car il éviterait les moqueries vis-à-vis du code vestimentaire et de l’apparence ;
- Favoriser les relations amicales car elles seraient moins superficielles et non basées sur le vestimentaire ;
- Concentrer davantage l’élève sur ses apprentissages en supprimant tout ce qui peut gêner ou être futiles ;
- Créer un effet de groupe, créer du lien si l’habit est identique ;
- Être un symbole d’équité
- ...

Encouragés, nous réalisons au niveau du réseau une enquête auprès des parents qui nous confient leurs enfants. 90% sont favorables au port de l’uniforme et expriment les avantages cités ci-dessus ou encore un gain de temps, des inégalités sociales moins visibles, la découverte de l’autre sans être soumis à la dictature des marques, etc.
C’est décidé, nous contactons des prestataires de la place qui, selon nos consignes, proposent aux parents concernés une qualité de vêtements à des prix abordables (3 tee-shirts, 2 polos, 1 veste polaire au coût de 5000 F).

C’est ainsi qu’à la rentrée 2015, les élèves arborent une tenue selon l’établissement qu’ils fréquentent. À l’école Saint - Jean Baptiste, la rentrée s’est faite dans une abondance de couleur..., amenant de la gaieté là où nos regards se posaient, dans un brouhaha de rires et d’interprétations. Les conversations portaient sur les vacances, le futur maître de l’année ou encore... et encore... Depuis, le rythme s’est installé. On reconnaît nos élèves... Certes, l’affaire ne s’est pas passée sans obstacle ici ou là, mais dans l’ensemble, notre projet a pris forme et il est d’une belle couleur !!!